Installer un détecteur de mouvements pour son portail

Le détecteur de mouvement est un système de surveillance très efficace pour assurer la protection d’une habitation. Pour un portail, cet appareil permettra de détecter les personnes aux alentours et de prévenir les habitants en cas de tentative d’intrusion dans la maison. Certains modèles de détecteurs ont une installation facilitée grâce à leur fonctionnement à piles tandis que d’autres demandent plus de travaux. Dans tous les cas, vous pouvez facilement installer votre détecteur vous-même.

À travers notre article, nous vous donnons tous nos conseils pour bien choisir et installer votre détecteur de mouvements pour protéger votre portail !

Choisir son détecteur de mouvements

Les différents types de détecteurs de mouvements

Il existe plusieurs modèles de détecteurs de mouvements sur le marché. Ils se distinguent principalement par leur façon de repérer les individus :

  • Le modèle infrarouge : ce modèle fonctionne en repérant la chaleur d’une personne, qui permet d’indiquer une présence indésirable ;
  • Le modèle à capteur photo-électrique : son fonctionnement est très simple. Un signal sonore se déclenche quand le détecteur repère une présence ;
  • Le modèle à radar : il fonctionne grâce à des ondes radios (ultrasons) qui effectuent des aller-retour constants entre le l’emplacement du détecteur et un endroit précis à surveiller. Lorsque le temps est modifié, le détecteur émet un signal ;

Les critères de choix

Pour que le détecteur de mouvements s’adapte au mieux à vos besoins en terme de sécurité pour votre portail, il faudra prendre en compte ces critères :

  • L’angle de détection : c’est un critère important. En effet, plus l’angle sera grand, plus votre détecteur pourra couvrir une zone importante autour du portail. Pour l’extérieur, il est conseillé de choisir un modèle 360° ;
  • Le temps d’émission du signal : en extérieur, il est important de prendre un modèle avec un temps d’alerte court, qui peut vous alerter en moins de quelques secondes ;
  • La portée de détection : c’est la distance de détection du capteur. Elle se situe environ entre 3m à 12m selon les modèles. Pour un portail, une grande distance, permettant de distinguer les arrivées de loin est à privilégier ;
  • Les fonctionnalités et réglages : certains modèles auront plus de fonctionnalités que d’autres. Ainsi, vous pourrez trouver des détecteurs de mouvements pouvant être reliés au système d’alarme et à la télésurveillance de votre domicile. D’autres peuvent aussi être contrôlés à distance grâce à la domotique.

Les étapes d’installation d’un détecteur de mouvements

Plusieurs précautions sont à prendre en compte avant d’installer un détecteur de mouvements. Ceux-ci auront une indice sur le fonctionnement de votre appareil.

Trouver le bon emplacement

Avant de passer à l’installation du détecteur, il est d’abord nécessaire de déterminer son emplacement selon sa future utilisation. Pour une performance optimale, celui-ci doit être mis en place de manière à ce qu’il puisse détecter les personnes ou les objets entrant dans le champ de détection.

Il devra de préférence être installé en hauteur et avoir le champ de vision le plus large possible afin de pouvoir voir autour de la zone du portail. Il faudra veiller à ce qu’aucun objet ou cloison ne fasse obstacle au capteur.

Branchement du détecteur de mouvements

Selon le modèle de détecteur que vous avez choisi, le branchement ne se réalisera pas de la même manière. Certains fonctionnent avec un système filaire et demandent à être branchés sur secteur, tandis que d’autres fonctionnent sans fil.

  • Branchement d’un modèle filaire : ce type de branchement demande des travaux au préalable. En effet, les câbles devront être cachés dans les murs pour empêcher les cambrioleurs d’y avoir accès.
  • Branchement d’un modèle sans fil : le détecteur sans fil est beaucoup plus facile à installer. Il ne nécessite pas de travaux importants. Son avantage est qu’il est déplaçable et facilement remplaçable. Il faudra juste penser à changer les piles.
  • Brancher le détecteur de mouvement sur l’éclairage : avec ce type d’installation, la lumière s’allumera automatiquement lorsqu’un individu sera détecté près de votre portail. Pratique, votre portail sera ainsi éclairé lorsque vous rentrerez la nuit et permettra aussi de dissuader les cambrioleurs.
    Dans les tous les cas, veillez à respecter les règles de sécurité lors de l’installation. Pour l’extérieur, il est impératif d’avoir un dispositif avec la certification IP, permettant de garantir une protection contre l’humidité et les intempéries.

Réglage de l’angle de détection

Un détecteur de mouvements mal réglé perdra de son utilité et entraînera des déclenchements intempestifs qui auront pour conséquence d’augmenter la consommation électrique.

Après avoir branché le détecteur, il faudra donc veillez à bien choisir l’angle de détection. Si vous avez des animaux domestiques, il est important de régler la sensibilité du détecteur pour qu’il ne confonde pas vos animaux avec une potentielle intrusion. Pour cela, il est recommandé de placer le détecteur à une hauteur minimum de 1,50m et de diriger le faisceau de détection vers le haut.

Il faudra éviter aussi de choisir un angle trop étroit, qui ne permettra pas d’avoir un champ de vision optimal autour du portail. Ainsi, le détecteur risque de ne pas se déclencher ou il se déclenchera trop tardivement, ce qui laissera la porte ouverte aux intrusions.